La pertinence des solutions

03 27 94 56 46

Nos dernières réalisations

  • Plus d'info Décathlon : agencement point de vente
  • Plus d'info SOCIETE GENERALE DUNKERQUE - MEUBLE TROIS COM

Economie circulaire : une seconde vie pour vos meubles !

Economie circulaire : une seconde vie pour vos meubles !

Economie circulaire : une seconde vie pour vos meubles !
Face à un plan de gestion des déchets jusqu'ici inefficace, lorsqu'elle a présenté, en fin d'année, son projet « Boucler la boucle », la Commission Européenne a confirmé son intention de favoriser désormais l'économie circulaire.
 

Trop de déchets non recyclés

 
Les statistiques retenues pour les années 2013 et 2014 sont en effet consternant : en 2013, 2.5 milliards de tonnes de déchets ont été produites par l'ensemble de l'Union Européenne, dont plus de la moitié auraient pu être réutilisés ou recyclés, mais qui ont tout simplement été jetés. En 2014, en France, les déchets provenant des entreprises se sont élevés à 320 millions de tonnes.
 

Le recours à l'économie circulaire

 
Pour faire face à ce gaspillage colossal et pour ne plus laisser autant d'occasions pour l'Union Européenne d'économiser, à défaut de pouvoir renflouer la caisse, la Commission Européenne propose un recours à l'économie circulaire. Son plan d'action baptisé « Boucler la boucle » se résume en ces trois mots : écoconception, recyclage et réutilisation ! Une formule gagnante si l'on en croit l'expérience de Valdelia.
 

L'exemple de Valdelia

 
Valdelia est un écoorganisme non-lucratif, créé en 2011 et qui depuis, se donne pour mission de redonner une seconde vie aux 250 000 tonnes de meubles professionnels jetés chaque année.
 
Jusqu'ici en effet, 15 % de ces déchets seulement étaient recyclés et l'organisme compte bien changer cela en développant ses activités vers la création d'une filière française spécialisée dans la collecte de déchets, le recyclage et la réutilisation.
 
Avec pour objectif de remonter ce chiffre à 75 %, Valdelia a jusqu'ici remis en état et exploités pour une nouvelle utilisation près de 18 000 tonnes de meubles et elle ne compte pas s'arrêter là.
 
« Retour